Retrouvez Agsila au lavoir moderne parisien

vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre à 18H30

Entrée libre

 

 

"Agsila veut dire "bienvenue" en wolof. Le "a" symbolise l'Afrique belle et riche, et j'invite tout le monde à la parcourir à travers mes mélodies, mais aussi à travers la nature et tout ce qui nous entoure de vivant".

Agsila, auteure et compositrice.

contact : (00221) 77 786 51 40

Facebook : https://www.facebook.com/aksileen/

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

YouTube : clips, lives et reportages

 

Découverte à Dakar, Agsila présente son premier album 12 titres intitulé « Soupirs », comme un vent d'amour. Formée par l'orchestre national du Sénégal, elle fait partie de la nouvelle génération montante de l'afro-jazz. 

Femme affirmée aux talents multiples, elle nous livre sur scène en solo guitare et voix, où accompagnée, des extraits inédits de son roman "L'ironie de l'amour".

 Pour mieux la découvrir en live, nous vous invitons à un récital intime au Lavoir Moderne Parisien les vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre à 18H30.

C’est avec plaisir qu’elle échangera avec vous et nous serons honoré de vous rencontrer à cette occasion.

 

Prochain concert  : site du lavoir moderne parisien 

 

Agsila, la voix du Sénégal

Auteur, compositeur, interprète, elle arrive sur un plateau nu avec sa guitare. Ce qu’elle a à dire se parle et se chante dans la sobriété. Elle est belle et elle n’en joue pas. Elle alterne textes et chant pour dire l’exode rural, l’exploitation coloniale des terres, la mévente, la ville qui déracine, l’exil en son propre pays. Sur le texte la voix glisse, presque fêlée puis s’engouffre dans le chant avec du grain, des aigus surprenants dans leur tenue, des graves bousculés. La terre d’Afrique défile dans ses langues et en français, est transcendée par cette voix qui s’élève pure en ses choix, tenace en sa douceur, avec fierté de baobab. 
Sans artifices, Agsila s’impose et donne noblesse à l’afro-jazz. On devrait entendre parler de cette jeune femme et de son talent qui anéantit les frontières.

Dominique Daeschler

 

Sortie de CD le 30 novembre 2018

au Lavoir Moderne Parisien

 

 

 

 

Défense du Dialaw : Agsila s'engage...

Car la menace est réelle, au Dialaw industriel…

 

 

Agsila participe à la biennale Dak'Art 2018

 

Téléchargez l'album CANT

 

 

Téléchargez l'album FEMME SUFFIXE

 

Téléchargez l'album FEMME D'AFRIQUE

 

 

 

Tee noo bolo from B.A.A.T. on Vimeo.

 

vidéographie